28 octobre 2016 : Neige d'automne sur le Vignemale vu du Néouvielle


BIENVENUE SUR MON BLOG
Vous y trouverez des diaporamas thématiques (Paysages Pyrénéens-Randonnées et Escalades-Faune et Flore-Figures du pyrénéisme) ainsi qu'un aperçu de mes escapades pyrénéennes.

Pour mon livre "Pyrénées, d'un 3000 à l'autre" : http://www.monhelios.com/?fond=produit&id_produit=95&id_rubrique=8

[Toutes les photographies présentées sur ce site web ne sont pas libres de droit et sont la propriété exclusive de(s) (l')auteur(s). Pour toute utilisation, merci de me contacter.]

Faites un clic gauche sur une photo pour l'afficher en grand format et faire défiler les autres.







Archives du blog

mardi 10 septembre 2013

31/08-01/09/2013 Du pic Long au Crabounouse

Samedi 31 août, dimanche 1er septembre 2013
 
De Cap-de-Long au Tourrat
 
Du pic Long au Crabounouse
 
Photos à venir
 
Il fallait bien que je fasse ma petite visite annuelle au pic Long, en profiter pour aller jeter un coup d'œil aux carnets de Bugarret et de Crabounouse, et faire quelques emplettes en montagne : pêche au Tourrat qui n'a degelé cette année qu'à mi-août, et cueillette d'armoise laineuse pour faire mon génépi.
 
Samedi 31 août
 
Départ bien tardif d'Auch (14h), et à Seissan je me rends compte que j'ai oublié ma polaire. Plus le temps, tant pis. 15h45, lac de Dédé à Fabian, capture de vairons, puis montée à Cap-de-Long puis départ immédiat (17h).
Fond du lac...
 Montée au col des Pêcheurs, changement d'eau des vairons aux points d'eau en route, descente au torrent et remontée directe à Tourrat, 19h30.
 Installation du couchage sans tente, pêche jusqu'à la nuit, en sautillant sur place de plus en plus car il fait frais quand même. Résultat, 1 poisson capturé, les autres résistent au charme du manié de ma Shogun. Déconfit, je file dans mon sac de couchage, grignote un bout avant de me coucher (23h).
Un catalan, Jordi Pons, s'est installé non loin, il veut aller au pic Long et ne connais pas, on convient d'y grimper ensemble demain.

Dimanche 1er septembre 2013
 
Levé 6h, départ 7h et des brouettes avec Jordi.
Aube au déversoir du Tourrat...
 Traversée du lac, un peu de pierriers, puis remontée en crampons des névés...

qui nous déposent quasiment à la brèche E d'Estibère-Male.
Ici, beaucoup d'armoise laineuse.
Armoise laineuse ou génépi (Artemisia lanata)...
 ...vue sur Bugarret et Crabounouse...
Mont-Perdu et consorts surgissent là subitement, effet spectaculaire garanti.
Grimpette fraîche (un peu de vent) sur l'arête, toujours aussi belle,  jusqu'à la "main"... 
...Jordi sur l'arête...
 ...un peu plus haut, avec le Mont-Perdu en toile de fond...
 ...petit gendarme...
 ...un peu plus haut...
 ...dans la dernière partie...
 ...la main du pic Long...
...puis sommet sans histoire à 9h30....
...vue sur le Néouvielle...
 ...le lac Tourrrat...
 ...le glacier de Pays-Bâché...
 ...Jordi au sommet...
10h15, descente, je n'attends pas Jordi qui regagne Tourrat, revient à la brèche à laquelle arrivent 4 français qui partent bientôt au pic Long, et monte à la Dent d'Estibère Male sur laquelle je reste à peine 2 mn, la joubarbe du caillou sommital est bien fleurie.
 ...le Bugarret depuis la Dent d'Estibère Male...
 Descente sur le col avant la grande dalle du Bugarret, vire caillouteuse, passage raide de quelques mètres sur petites prises, cheminée herbeuse et remplit d'armoise, crête, cairn. Comme je connais à cet endroit la descente pour rejoindre la vire à flanc sud une douzaine de mètres plus bas, je continue sur la crête une centaine de mètres, et me rend compte en arrivant sous le ressaut terminal du Bugarret que je peux rejoindre la vire d'ici. Descente plus courte, mais sur un terrain raide et décomposé qui n'invite pas trop à y traîner. La vire est rejoint presque à sa fin, retour sur la crête et grimpette terminale au Bugarret. Chouette, le carnet se porte bien depuis l'an dernier. Peu de signatures, souvent espagnoles.
 ...du Bugarret, vue sur la dalle, la Dent, pic Long, Badet, Maou, Campbieil...
 10mn  et descente en direction de la pale de Crabounouse atteint en quelques minutes sur cette crête ou le regard ne sait plus où porter. Carnet bien conservé, même remarque qu'au Bugarret, 10mn, et c'est parti pour la cabane Byasson puis le lac Tourrat.
...sommet de la Pale de Crabounouse...
 
...lacs de Crabounouse encore bien pris...
 ...panorama depuis la cabane Byasson...
 ...splendeur du lac Tourrat...
Je rattrape Jordi avant qu'il ne soit au déversoir, on s'installe à sa tente pour la comida, 13h. 14h, il repart à Cap-de-Long, moi je rejoint mon bivouac, le plie, et m'installe à la pêche. On va voir ce qu'on va voir...
 En 1h30, j'ai fait le plein, me suis bien amusé avec la Shogun, nettoyage des victimes, sac refait, 17h15 départ, itinéraire d'hier en sens inverse, 19h30 Cap-de-Long. Frites du soir chez Philippe au Refuge, Auch 22h30, ma polaire n'as pas bougée!

 

Aucun commentaire: