28 octobre 2016 : Neige d'automne sur le Vignemale vu du Néouvielle


BIENVENUE SUR MON BLOG
Vous y trouverez des diaporamas thématiques (Paysages Pyrénéens-Randonnées et Escalades-Faune et Flore-Figures du pyrénéisme) ainsi qu'un aperçu de mes escapades pyrénéennes.

Pour mon livre "Pyrénées, d'un 3000 à l'autre" : http://www.monhelios.com/?fond=produit&id_produit=95&id_rubrique=8

[Toutes les photographies présentées sur ce site web ne sont pas libres de droit et sont la propriété exclusive de(s) (l')auteur(s). Pour toute utilisation, merci de me contacter.]

Faites un clic gauche sur une photo pour l'afficher en grand format et faire défiler les autres.







mardi 1 septembre 2015

29-30/08/2015 Du Mont-Perdu par la voie des Echelles au Las Olas - Ordesa y sus maravillosas

Samedi 29 et dimanche 30 août 2015
 
Du Mont-Perdu par la voie des Echelles au Las Olas - Ordesa y sus maravillosas
 
Avec Javier Garcia Arcos

Samedi 29 août
 
Après avoir retrouvé Javier au parking de Torla...

...nous prenons le bus d'Ordesa jusqu'au terminus du parking de la Pradera (1325m), gardé par l'icône  locale, le Tozal del Mallo...
14h35, départ par la piste forestière vers Gaulis, 16h05, nous sommes au Gradas de Soaso :

...puis poursuite par un grand replat...
...jusqu'au pied de la cascade de Cola de Caballo...
Pendant que je fais mes photos, Javier se dirige vers les Clavijas de Soaso, et on fini par se retrouver au refuge Delgado Ubeda (2200m) fort peuplé...
On installe notre bivouac...

...et profitons des lumières de fin de journée sur le canyon d'Ordesa...

Une verveine, une clope, et hop, au lit à 21h30.
 
Dimanche 30 août 2015
 
Réveil 5h15, départ 6h05 à la frontale. On prend la normale du Perdido pendant une petite demi-heure, puis remontons un bref couloir de pierraille qui nous dépose au petit matin sur un collet initiant la voie des Echelles (6h45)...
Javier arrive au collet
Premières lueurs matinales
On surmonte un premier ressaut facile...
...avant de poursuivre par des pentes de pierrailles...

Javier et le canyon d'Ordesa
Vue ouest sur les sommets du cirque de Gavarnie
La pente est de nouveau coupée par un bref ressaut :

Pendant ce temps la lumière envahit doucement ce début de journée :
Tobacor
Taillon...
Brumes matinales vers le Cotiella
 
On poursuit par un immense pierrier dominé par la pointe des Echelles...
...sur lequel on fait une pause...
...pendant que la lumière s'impose encore un peu plus...

Panoramiques
Voie des Echelles du Mont-Perdu
Helero de Anisclo et soum de Ramond
 
Dans cet univers minéral désertique, quelques plantes bien connues égayent notre progression :
Leontopodium alpinum
 
Nous continuons jusqu'au premier sommet de la journée, la pointe des Echelles (3027m, 8h05)...
Vues depuis la Punta de las Escalleras :
Du Taillon au Perdido
Un nouveau lac pour la cartographie espagnole (Heleros de Anisclo, glacier éteint)...
Descente de quelques mètres à un collet évident, puis poursuite jusqu'au ressaut suivant :

Vu d'en bas...
 

...et d'en haut...
Avec la tour de Gaulis...
...et grimpette du dernier ressaut...

...vu d'en bas (avec sa corde fixe inutile)...
...vu d'en haut...
Cylindre, col du Cylindre et étang Glacé
...encore un peu de caillasse et on débouche directement au sommet du Mont-Perdu (3355m, 9h)...
Javier arrive au sommet...
 
Il n'y a personne sauf un couple monté depuis l'étang Glacé, et vu la cohue du refuge qui commence à arriver vers l'étang, on est pas mécontent d'être en paix sur le pic et de cet itinéraire amusant...
Vue sur Tuquerouye
Tour de Gaulis, canyon Anisclo et Sestrales... 
Au sommet avec Javier...
Infinis bleus des brumes aragonaises...
Sommets gavarnéens et Vignemale...
Canyon d'Ordesa...
La voie normale, l'étang Glacé, le col du Cylindre...
Tuquerouye, lac, brèche, refuge...
Tour de Gaulis

Anisclo et le Sestrales
Balcon de Pineta et fond de chaîne Toy et Bigourdan
Javier au Mont-Perdu
Après la séance photo, il reste du chemin à parcourir et à 9h25 nous quittons le sommet pour rejoindre par le pierrier sommital...
...un bout de crête...
...puis un ressaut raide et décomposé, le col du Mont-Perdu (3172m) ou col oriental...
Perdido depuis le col oriental...
Heleros de Anisclo vus d'en haut...
Arête montant au soum de Ramond...
En versant nord, le glacier du col oriental (que j'ai vu autrefois bien crevassé) résiste encore un peu, et nous trace un chemin facile vers le pic Baudrimont Nord-Ouest... C'est encore dur, donc on enfile les crampons pour dévaler jusqu'au pied du Baudrimont N-O :
Le col oriental vu d'en bas
Javier en fin de parcours de neige...
Vue sur le soum de Ramond et la trace de sa voie normale s'élevant dans la caillasse...
10h25, Baudrimont Nord-Ouest (ou pic Rabada, 3045m), le Baudrimont Sud-Est et le Las Olas à sa gauche...

La brume est devenue nuages qui montent doucement vers les sommets...
Javier au Baudrimont Nord-Ouest
Courte pause au sommet, descente...
Vue sur le Baudrimont Nord-Ouest (montée à faire le long de l'arête, rocher quelque peu décomposé)...

 Reprise des crampons et grimpette sur la neige, en route pour le soum de Ramond... Après avoir remonté 5 mn la pente précédemment descendu, on aborde un ressaut grisâtre qui se surmonte facilement, et on débouche sur les pentes de cailloutis menant au soum...
Vue sur les pics Baudrimont Nord-Ouest et Sud-Est, ou pics Rabada et Navarro ou Puntons de Tormosa (va falloir se décider un de ces jours à uniformiser les appellations sur les cartes)...
11h55, soum de Ramond ou pic d'Anisclo (3259m) :
Javier au soum
Crête sommitale, cairn acrobatique et Sestrales

Finalement, la vue sur Ordesa est un peu meilleure ici qu'au Perdido...
Sommets du cirque de Gavarnie et Mont-Perdu pris d'assaut
La descente en vue vers le Baudrimont Sud-Est
 
Cinq minutes au sommet, quelques photos, et on repart par la crête photogénique :

En route vers le Baudrimont Sud-Est
Atteint à 12h25 (3026m) :

Du Baudrimont Sud-Est, vues sur les maîtres des lieux

Dans la dépression entre les deux pics Baudrimont, un nouveau lac à mentionner sur les cartes Alpina...
Vue sur le Las Olas
Javier au Baudrimont Sud-Est
 
Quelques instants sur le sommet, puis direction...
... le Las Olas tout proche. On rejoint un col...
 
...puis un sentier bien marqué jusqu'au sommet du dernier sommet de la journée (13h, 3002m):
Vue sur les Tres Maria
Sestrales, canyon d'Anisclo et d'Ordesa...
C'est l'heure de passer à la comida et de faire quelques vues :
Tour de Gaulis et Tobacor
Soum de Ramond
Ordesa
Anisclo
13h45, on quitte le sommet...

Descente lunaire des pentes sommitales jusqu'à une barre rocheuse coupant la route mais équipée d'une corde fixe (suivre absolument les cairns épars pour y parvenir) :
 
Descente et en route vers le col supérieur de Gaulis (Collata Arrablo) :
Face sud du Las Olas
Tour de Gaulis
Sestrales et Anisclo
Anisclo et Custodia
Las Olas 
Alentours du col supérieur de Gaulis dominé par le Custodia, canyon d'Ordesa et Tobacor :
Custodia

Ordesa
 
On passe le col (2343m, 15h) :
Dernier coup d'œil au désert de Las Olas...

...et aux quelques plantes qui y survivent :
Puis direction Gaulis (15h30)...
Pliage, une canette en passant au refuge, et à 16h10 direction les clavijas de Soaso au-dessus desquels Javier me propose de rentrer par la faja de Pelay. Ce n'est pas de refus et tant pis pour les photos des Clavijas de Soaso non faites hier!
Vue sur le vert et grand replat de Soaso et le canyon d'Ordesa depuis le haut des Clavijas de Soaso
Javier, Ordesa, oh maravillosas!

Un peu de montagnes russes et c'est parti...
Au départ de la faja de Pelay

Cirque de Soaso, Cylindre et Mont-Perdu

Beautés naturelles de ce patrimoine classé par l'Unesco...
 
La longue marche au milieu des edelweiss fanés et de vesses de loup géantes...
...se poursuit, avec de nombreux dénivelés peu importants mais quasiment en permanence (autrement dit, la faja n'est pas si plate que cela), jusqu'à arriver en vue du Gallinero et de ses murailles...
Puis, perché au dessus d'un éperon penché sur le vide...
... au mirador de Calollaruego (18h55)...
Javier au mirador, le Cotatuero
Eperon du Gallinero
Gallinero
Cotatuero et parois de la Fraucata
Fraucata
Trône du Diable ou  Tozal del Mallo

Il ne reste plus qu'à descendre environ 600m de dénivelé par le chemin des chasseurs...

...bien indiqué, mais à déconseiller aux pieds peu sûrs...
19h45, retour à la Pradera

Après une telle journée, il ne reste plus qu'à monter dans le bus qui nous ramène à Torla et à prendre une bonne douche...


Aucun commentaire: