28 octobre 2016 : Neige d'automne sur le Vignemale vu du Néouvielle


BIENVENUE SUR MON BLOG
Vous y trouverez des diaporamas thématiques (Paysages Pyrénéens-Randonnées et Escalades-Faune et Flore-Figures du pyrénéisme) ainsi qu'un aperçu de mes escapades pyrénéennes.

Pour mon livre "Pyrénées, d'un 3000 à l'autre" : http://www.monhelios.com/?fond=produit&id_produit=95&id_rubrique=8

[Toutes les photographies présentées sur ce site web ne sont pas libres de droit et sont la propriété exclusive de(s) (l')auteur(s). Pour toute utilisation, merci de me contacter.]

Faites un clic gauche sur une photo pour l'afficher en grand format et faire défiler les autres.







samedi 12 novembre 2016

22/10/2016 Retour en montagne : Montarrouyes, Bastan d'Aulon, Pichaleye

 
Samedi 22 octobre 2016
 
Retour en montagne : Montarrouyes, Bastan d'Aulon, Pichaleye
 
Après injection d'acide hyaluronique et de gel dans les deux genoux, et près de deux mois de totale inactivité suite à une entorse acromio-claviculaire contractée lorsqu'un conducteur ne me voyant pas sur mon vélo course m'a coupé la route avec sa voiture (et boum!), il est temps d'aller voir comment tout cela peut continuer à me propulser pour retrouver les sommets pyrénéens.
Pichaleye, c'est bien paraît-il, et pour reprendre, ça ira bien. Un peu de pelouses, faire mouliner les jambes, point trop n'en faut après tout ce temps inactif.
 
Après la nuit au col de Portet, pendant qu'un vautour fauve peine à prendre son envol matinal, 9h, je tire directement à droite pour rejoindre l'arrivée d'une installation pour tirer les skieurs (Mouscades II), puis rejoint la crête de la Soumaye le dominant, et continue en montagnes russes jusqu'au cap d'Armade, puis au Montarrouyes (2462m), poursuit par le Montarrouyet (2473m) et redescend au col de Jetas. Jolis aperçu au passage sur les flancs sud de l'Arbizon, Monfaucon, Aulon et Cettiou, et du vallon montant depuis les granges de Lurgues qui abrite le petit lac de Portarras.
 Vers le Bugatet et le Méchant, Estaragne dans les nuages
 Vue encombrée sur le massif du Néouvielle
 Le Pichaleye
 Plat d'Adet et fond de la vallée d'Aure
 Lac de Portarras et Arbizon
 
 Col de Jetas, Pichaleye, col de Bastan, Bastan d'Aulon...
 Montarrouyet et Arbizon
Panoramiques :
Du Néouvielle au Portarras
Du Pichaleye au pic Cettiou
Du Bastan d'Aulon au pic d'Aulon
Cettiou, Aulon, Monfaucon, Arbizon
 
A peine 1h que je suis parti, et à vue d'œil, il ne me reste pas longtemps pour arriver au Pichaleye, la matinée va être très courte. Que faire? Une sente se devine, un pic à l'allure altière je vois au N-O, il ne m'en faut pas plus pour prendre le chemin des écoliers... et rejoindre le col de Bastan en coupant à flanc la facette N-E du Pichaleye, délogeant trois isards dans une ravine avant d'y parvenir.
Au col de Bastan (2481m), l'œil embrasse soudainement toute la région des lacs de la réserve du Néouvielle, et le spectacle est vraiment magique, d'autant que la neige fraîche arrivée sur les hauts sommets du massif en arrière plan contraste avec les couleurs automnale des forêts et des estives.
Lacs du Bastan et le refuge 
 Lacs de Bastan et massif du Néouvielle
Néouvielle
Au col de Bastan
Lacs de Bastan :
 Montagnes alentours :
 Arbizon
 Pic du Bastan

Quelques cairns épars annoncent la voie d'ascension au pic du Bastan d'Aulon par son arête sud, et sur un terrain un peu délité par endroits, ou il faut quelquefois poser les mains (II max), le pic n'offre pas vraiment de résistance. Et pas mécontent, me voilà bientôt sur la cime (2721m) de ce sommet sur lequel je n'avais jamais mis les pieds.
 Le panorama y est magnifique sur toute la région et j'y passe un long moment en compagnie d'une hermine qui joue à cache-cache avec le cairn sommital de l'antécime. Le gypaète me gratifie d'une visite, quelques vautours profitent des ascendances, le fond de chaîne est accroché, mais le Néouvielle s'extirpe de temps à autre des nuages qui l'assaillent.
Panoramiques du sommet :

Au sommet du Bastan d'Aulon 
 L'Oule tout en bas
 Vue vers Port-Bieil
 Quel beau pic que ce Bastan...
Vues générales...
 Et en détail...

 L'heure du retour sonne toutefois, l'estomac se souvenant que le sac emporté ne comporte comme déjeuner que quelques barres chocolatées, et descente peu ou proue par la voie de montée, retour au col de Bastan, et grimpette sur la facile arête nord du Pichaleye, ornée de plaques de neige, qui me dépose au sommet (2626m). La vue est assez similaire à celle du Bastan, L'Oule sans eaux laisse apparaître ses mornes pentes décharnées habituellement englouties.

 Bastan d'Aulon depuis Pichaleye
 Bastan, lacs, Portarras, Bastan d'Aulon
Au Pichaleye
Les lacs, superbes et omniprésents :
 Néouvielle libéré des nuages :
 Cap-de-Long et Alharisès
 Beau pic, vraiment, ce Bastan (dire que je l'avais manqué en plein hiver il y a bien des années, renonçant quelques dizaines de mètres sous le sommet faute de... piolet! Faudrait y retourner un de ces jours pour y dormir, ça doit valoir le coup)...
 L'Oule dépenaillé
 Côte 2481 et fonds d'Aure
 Cairn du Pichaleye
Panoramiques :

Je n'y séjourne pas longtemps, et pour finir, continue à toute crête jusqu'au point côté 2481 (borne) dominant de peu l'arrivée du téléski de Corne Blanque.
A la borne 2481
 Néouvielle
Derniers panoramiques :
 
 
 De là, il ne reste qu'à redescendre un peu dans les éboulis pour rejoindre les dolines du grand plateau de Montarrouyes...
...le traverser, passer près de ce qui doit être un bar en hiver...
...puis remonter brièvement une piste pour rejoindre le col de Portet et son parking (14h10) pour
...pouvoir enfin manger un bout!
 
Belle journée d'automne, fraîche et ventée, mais la mécanique marche bien, et c'est là l'essentiel rassurant pour moi !
 
 

Aucun commentaire: