28 octobre 2016 : Neige d'automne sur le Vignemale vu du Néouvielle


BIENVENUE SUR MON BLOG
Vous y trouverez des diaporamas thématiques (Paysages Pyrénéens-Randonnées et Escalades-Faune et Flore-Figures du pyrénéisme) ainsi qu'un aperçu de mes escapades pyrénéennes.

Pour mon livre "Pyrénées, d'un 3000 à l'autre" : http://www.monhelios.com/?fond=produit&id_produit=95&id_rubrique=8

[Toutes les photographies présentées sur ce site web ne sont pas libres de droit et sont la propriété exclusive de(s) (l')auteur(s). Pour toute utilisation, merci de me contacter.]

Faites un clic gauche sur une photo pour l'afficher en grand format et faire défiler les autres.







Archives du blog

dimanche 15 août 2010

05-08-2010 Pic Méchant et Lalastoude

Jeudi 05-08-2010
Pic Méchant par le couloir, retour par Lalastoude et la brèche des Cintes Blanques
Avec Cyril Renailler
Voilà trois années que je ne suis pas allé rendre visite au bien mal nommé pic Méchant. La dernière fois, c'était par son arête nord.
Avec Cyril qui ne connait pas ce sommet, et devant la météo aussi nuageuse qu'hier au Bugatet, on opte pour la voie normale (itinéraire 269 du guide Ollivier) avec variante maison: départ par le val d'Estaragne, et au lieu de s'élever par la gauche pour surmonter la barre rocheuse qui domine la rive droite du torrent, on va directement au pied de cette dernière pour la surmonter par un couloir sans grande difficulté.
Au dessus, après le pierrier, on s'engage dans le couloir, encore bien remplit de neige. Comme bien sûr nous n'avons emmené ni piolets ni crampons, après la rampe de départ raide et dure négociées avec précaution, nous quittons à regret le fond du couloir pour nous élever par le terrain délité des escarpements de sa rive gauche. Cela nous mène directement à la brèche entre le Méchant et le Lalastoude.
Sur le versant sud, au lieu de suivre les cairns on escalade directement quelques ressauts histoire de s'amuser pour gagner bientôt le sommet et sa monumentale tourelle.
L'atmosphère est aussi nuageuse qu'hier au Bugatet.

Vue sur le pic de Bugatet et l'arête passant par le pène Esperracade

Au sommet du pic Méchant

Au retour, nous rejoignons la brèche et rentrons par la crête du Lalastoude. Sous ce dernier sommet, au lieu de suivre la crête jusqu'à la brèche des Cintes-Blanques, nous descendons versant nord dans un couloir croulant débouchant directement au laquet glaciaire situé juste sous la brèche.
Vue sur les Cintes-Blanques, le laquet glaciaire et Estaragne

Le laquet sans nom sous la brèche et l'arête des Cintes-Blanques


Le laquet des Cintes-Blanques

Je viens le voir tous les ans, et comme l'an dernier, il nous réserve une belle suprise: il a une allure arctique: au dessus de la calotte de glace qui recouvre entièrement le fond, une couche d'eau est emprisonnée.

Nous mangeons là avant de repartir en rejoignant les pentes si connues du val d'Estaragne.

360° au pic Méchant (2944m)

video

Un sommet bien sympathique en somme que ce pic Méchant. En tout cas, j'y reviens toujours avec plaisir.

Aucun commentaire: