28 octobre 2016 : Neige d'automne sur le Vignemale vu du Néouvielle


BIENVENUE SUR MON BLOG
Vous y trouverez des diaporamas thématiques (Paysages Pyrénéens-Randonnées et Escalades-Faune et Flore-Figures du pyrénéisme) ainsi qu'un aperçu de mes escapades pyrénéennes.

Pour mon livre "Pyrénées, d'un 3000 à l'autre" : http://www.monhelios.com/?fond=produit&id_produit=95&id_rubrique=8

[Toutes les photographies présentées sur ce site web ne sont pas libres de droit et sont la propriété exclusive de(s) (l')auteur(s). Pour toute utilisation, merci de me contacter.]

Faites un clic gauche sur une photo pour l'afficher en grand format et faire défiler les autres.







Archives du blog

mercredi 18 août 2010

17-08-2010 Brèche Chausenque

Mardi 17 août 2010
Brèche Chausenque

Avec Sylvie Althaparo et Caroline Ducrest

Toujours aussi tardivement nous partons pour le Néouvielle par sa voie normale. Comme d'habitude je récupére un paquet de gens qui allaient au Néouvielle via le pas du Gat ou mieux, en attaquant l'arête de Barris d'Aubert...

La brèche Chausenque (anciennement des Tourettes), baptisée ainsi par Russell en l'honneur du premier vainqueur du Néouvielle, qui l'emprunta pour gagner le sommet le 10 juillet 1847.

Arrivé à la petite cascade d'eau au début du vallon des Vielles neiges, Sylvie se rend compte quelle a laissé son appareil photo plus bas, mais ne se souvient plus de l'endroit. Après presque 1h30 de recherches, le voilà retrouvé, il est 11h et nous n'avons pas avancé.

Il fait bien trop chaud, et devant la cohue passée devant nous, je renonce au sommet et emmène les filles à la brèche Chausenque. Nous y mangeons et bronzons longuement avant de repartir. Pendant qu'un espagnol force son gamin à monter (le pauvre passe son temps à brailler et pleurer devant les injonctions paternelles), Sylvie va s'installer en toute zénitude en haut d'un petit piton très photogénique légèrement en contrebas versant Aubert, tandis que Caroline reprend ses reflexes de danseuse.

Caroline dancing in the wind à la brèche...

Sylvie zen's a(l)titude

A la descente on croise l'ami Ollivier Calbéra en short et basket, qui, parti du pont de la Gaubie, est monté au Néouvielle en courant histoire de s'entraîner pour le prochain trail du Mont-Blanc (170km et 10.000m de dénivellé, environ 20h pour le vainqueur, plaisanterie).

En passant sous le barrage, la chasse (involontaire) à la marmotte est couronnée de succès...

Marmotte hunting...


Puis retour à Fabian tandis qu'Olivier rentre au petit trot à la Gaubie...

Aucun commentaire: