28 octobre 2016 : Neige d'automne sur le Vignemale vu du Néouvielle


BIENVENUE SUR MON BLOG
Vous y trouverez des diaporamas thématiques (Paysages Pyrénéens-Randonnées et Escalades-Faune et Flore-Figures du pyrénéisme) ainsi qu'un aperçu de mes escapades pyrénéennes.

Pour mon livre "Pyrénées, d'un 3000 à l'autre" : http://www.monhelios.com/?fond=produit&id_produit=95&id_rubrique=8

[Toutes les photographies présentées sur ce site web ne sont pas libres de droit et sont la propriété exclusive de(s) (l')auteur(s). Pour toute utilisation, merci de me contacter.]

Faites un clic gauche sur une photo pour l'afficher en grand format et faire défiler les autres.







Archives du blog

mercredi 19 août 2009

26/27-07-2009 AUX ENCANTATS

San Maurici...autrefois havre de paix, servant de camp de base au GDJ
Le Portarro d'Espot depuis l'aguille

Au loin, le grand Peguera
Aiguilles d'Amitges
Trois lacs...
Deux lacs...

Un lac...

Encantados!!!

Lis jaune des Pyrénées

Parc Güell climbing in Barcelona

26 et 27 juillet 2009


VOYAGE AUX ENCANTATS

Petite virée catalane avec Sandrine, après l'escalade en règle (et en sandale) des constructions hallucinées du parc Güell à Barcelone. Ah, faut pas l'faire? Gaudi, grand artiste, immense architecte? Moi j'vous l'dis tout net: Gaudi, grand psychotique. M'enfin ça vaut quand même le détour.

Départ du parking (impécable, propre, surveillé, toilettes intégrées nickel, tout le contraire d'Aubert-Aumar, là je dis bravo) du Prat de Pierro au dessus d'Espot direction le lac de Sant Maurici, sous le ballet incessant des 4x4 qui depuis Espot, moyennant finance, y déposent une clientèle touristique bariolée.

Passage au refuge Ernest Mallafré, grand initiateur de l'escalade catalane, sous le regard impressionnant des deux Encantats.

Nous longons une partie de la rive droite, ce large sentier marqué, décoré de panneau indicateur (sait-on jamais en cas de brouillard) me saoule rapidement, et à la première sente à gauche, je quitte le chemin. Nous montons vers les lacs de Subenuix, bientôt atteint. Cadre splendide en cette fin d'après midi, vu superbe sur les aiguilles de la Ratère... Montée au lac supérieur (Xic), dans un parterre de lis jaunes jusqu'à 2400m.

Bivouac, soirée tranquille.

Montée directe au col nord de l'aiguille du Portarro d'Espot, Sandrine en reste là, je grimpe cette dernière par une jolie arête en bon granit (III), au sommet je vois des pentes anodines qui plongent jusqu'au Portarro. Mais quelle vue sur le massif, que d'aiguilles, de pics et de lacs. Un Néouvielle espagnol...

Retour à flanc au col, puis traversée à flanc hors sentiers (quelques cairns toutefois) pour rejoindre le Portarro d'Espot, sa circulation et ses touristes pour un retour jusqu'au parking.

Que de monde sur ses sentiers adaptés, quel domage.

Aucun commentaire: